Voler c’est mal, billboarder c’est mieux !

Publié le 28 avril, 2017

E-Billboard, le panneau d’affichage virtuel ouvert à toute la HES-SO, est disponible depuis avril 2017 sur la page d’accueil de Moodle.

E-billboard est un service collaboratif développé par Cyberlearn, le Centre e-learning de la HES-SO, permettant de partager de petites annonces sous forme de post-it virtuels.

Il faut savoir qu’aujourd’hui la HES-SO compte plus de 20’000 étudiantes et étudiants répartis dans 5 cantons et 28 écoles, et cet outil permet de virtualiser les tableaux d’affichages présents dans les différents sites des écoles.

Simple d’utilisation, les utilisatrices et utilisateurs de la plateforme Moodle peuvent ainsi publier d’un seul clic leurs petites annonces à travers toute la HES-SO, et leur donner ainsi une visibilité maximale. On peut filtrer les recherches pas mots-clé ou par catégorie (offres d’emploi, logements, cours d’appui, ventes, événements, etc…) et il suffit de se connecter sur la plateforme Moodle pour pouvoir publier ou rentrer en contact avec les annonceurs.

SITE 2017, Cyberlearn à Austin, Texas

Publié le 28 mars, 2017

Du 5 au 9 mars dernier a eu lieu à Austin, au Texas, la 28e conférence annuelle de la Society for Information Technology and Teacher Education. SITE, connue sous le nom «The Friendly Society», est unique en tant qu’organisation qui a pour seul objectif l’intégration des technologies d’enseignement dans les programmes de formation des enseignants. http://site.aace.org/conf/

Anne-Dominique Salamin, responsable du centre de e-learning de la HES-SO, et Christophe Hadorn y ont présenté les résultats de leur travail de recherche :

e-MEMENTO :

Une expérience avec la smartwatch dans le but d’enquêter

sur la mémorisation à l’ère du connecté.

Cet article expose les résultats d’une recherche qualitative visant à évaluer l’impact des technologies innovantes sur l’apprentissage par cœur.

Les performances de mémorisation de données ont été comparées avec des étudiants et des étudiantes de niveau Bachelor, lors de l’utilisation d’un support papier et d’une smartwatch, l’Apple Watch. Une application web permettant la génération de données sur la smartwatch ayant été développée par Cyberlearn spécifiquement pour cette étude.

Suite à cette expérience, le taux de mémorisation s’est avéré moins bon lorsqu’une smartwatch est utilisée pour mémoriser les données que lorsque le support papier est privilégié. Au-delà de ces résultats chiffrés, les étudiants ont donné leurs impressions sur  la valeur d’apprentissage des supports proposés: il en ressort que si la mémorisation s’effectue de façon plus effective sur papier, les raisons invoquées sont la familiarité avec le support papier et dans le fait qu’il symbolise l’apprentissage. Les étudiants affectionnent la smartwatch, l’estiment néanmoins efficace et lui reconnaissent des facultés d’apprentissage. Ces conclusions ouvrent la porte sur des recherches futures comme sur la portée de supports innovants autres que la smartwatch sur l’apprentissage pas cœur.

Lire article complet ici

Publié le 6 janvier, 2017

Toute l’équipe Cyberlearn vous souhaite une excellente année 2017

illustrations Albin christen
Animation cyberlearn

La réalité virtuelle : une nouvelle façon d’apprendre

Publié le 3 novembre, 2016

La réalité virtuelle n’en finit plus de faire parler d’elle, c’est le phénomène technologique de ce premier quart de siècle. Facebook, Google, Samsung et d’autres grands acteurs du marché proposent déjà leur propre modèle de casques VR.

Sachant que l’apprentissage est réalisé au croisement de l’expérience concrète, de l’interaction et de la mesure des éléments appris, la réalité virtuelle semble le moyen idéal de mettre des étudiants dans une situation complexe tout en leur permettant d’interagir. Avec la réalité virtuelle, l’apprentissage immersif est une des tendances du e-learning en 2016.

Cyberlearn, le centre e-learning de le HES-SO, a déjà présenté des projets liés à la réalité virtuelle à deux occasions :

Tout d’abord lors de la conférence MoodleMoot et MaharaHui francophone organisée à Sierre en juillet 2016, en présence de Martin Dougiamas, le fondateur de Moodle. Cyberlearn a dirigé un atelier avec différents casques VR. Les participants pouvaient s’immerger dans une salle de classe virtuelle en tant que professeur prêt à rendre des copies aux étudiants ou encore se retrouver dans le rôle d’un jeune conducteur lors de sa première leçon au volant.

Martin Dougiamas testant la Hololens de Microsoft

Une deuxième présentation de ses projets fut organisée lors de l’événement Silicon Valais et les 30 ans de l’Informatique de Gestion à Sierre en septembre 2016. À cette occasion, Cyberlearn proposa également une activité en réalité augmentée grâce aux Hololens de Microsoft.

Mais comment est-ce que cela fonctionne ? Un casque de réalité virtuelle est en fait une combinaison de plusieurs dispositifs :

-       Un écran affiche deux images identiques l’une à côté de l’autre pour créer un effet de stéréoscopie. Ses deux images sont placées de façon isolée l’une de l’autre devant les yeux des utilisateurs qui les regardent à travers une lentille.

-       Des capteurs tels qu’un gyroscope et un accéléromètre situés dans le casque VR permettent de suivre les mouvements de tête de l’utilisateur (Parisi, 2015, Learning Virtual Reality).

ICETT 2016 : Cyberlearn à Turku

Publié le 6 septembre, 2016

La 3e conférence internationale ICETT, International Conference on Education and Training Technologies, s’est déroulée à Turku, en Finlande, du 24 au 26 août 2016.

Cette conférence est une véritable plate-forme visant à réunir chercheurs, scientifiques et ingénieurs dans le but d’échanger et de partager leurs expériences ainsi que les résultats de recherche en matière de formation et d’éducation dans les domaines technologiques.

Anne-Dominique Salamin, responsable du centre de e-learning de la HES-SO, Cyberlearn, a présenté son article HES-SO MOOC « distributed flip » model. Cette expérience pilote expose le projet mené par la HES-SO pour intégrer un de ses propres MOOCs dans un cours présentiel du cursus Bachelor en informatique de gestion, selon le modèle «  distributed flipped »  MOOC.

Intégrer un MOOC dans une approche blended learning permet aux professeurs de mixer contenu en ligne de qualité et des activités en face à face avec le soutien du professeur. Le MOOC « Petite méthode de commnunication orale à l’usage des gens stressés », développé par la HES-SO, a été choisi pour être inclus dans le cours du même nom enseigné sur le campus. L’objectif de cet article est de fournir des informations sur l’imbrication de ce MOOC dans un cours présentiel spécifique et de présenter les actions et retours des étudiants impliqués dans cette opération.

L’expérience s’est déroulée sur 4 semaines et 48 étudiants y ont participé. Les ressources se composent de 51 vidéos, 5 quizz, et d’ateliers évalués par des pairs. En analysant le comportement et la satisfaction des étudiants, il en ressort que ceux-ci se sont montrés pour la plupart dynamiques et engagés et que le format mixte MOOC & cours en classe, est apprécié par la majorité d’entre eux. Il est estimé que le succès d’une telle expérience tient au soutien de la faculté d’un part et à un volume d’activité plus léger que le cours présentiel d’autre part. Enfin, le fait de recevoir une note prise en compte dans la réussite du module, donne une valeur au MOOC et poussent les étudiants à le suivre jusqu’au bout et à s’y impliquer.

Vous trouverez l’article complet ici: HES-SO MOOC « distributed flip » model FR / EN